Alexandra Deprez

Docteur en psychologie

Clinicienne, formatrice, superviseuse,
chercheuse indépendante & conférencière.

 

Lorsqu’en fac de psycho j’ai fait mon premier cours de psychologie du développement et que la théorie de l’attachement a été présentée (de façon très pauvre je dois le dire), j’ai tout de suite su que je voulais me spécialiser et travailler avec cette approche.

20 ans plus tard, je suis psychologue de l’enfant et de l’adolescent, spécialiste de l’attachement et de la santé mentale du bébé et du jeune enfant, de la parentalité.

J’ai fait une thèse sur le maintien du lien parent-enfant en pouponnière quand les bébés sont placés pour cause de maltraitances ou de négligences sévères et je me suis formée à pourvoir détecter très précocement la souffrance psychique du tout petit.

Parallèlement, j’ai donné des consultations spécialisées auprès d’enfant et leur famille depuis 10 ans dans mon cabinet libéral au Luxembourg.

Aujourd’hui, fondatrice de B-families, un centre de ressources et d’expertise, j’ai décidé de devenir ingénieur pédagogique pour construire et mettre à disposions d’un maximum de professionnels les connaissances scientifiques récentes sur l’attachement, les traumas précoces, les neurosciences relationnelles, les évaluations précoces et de l’attachement ainsi que les interventions basées sur les preuves de la recherche empirique.  Je partage donc mon temps entre les consultations, la formation et la recherche.

Ma mission, mon travail consiste à aider le professionnel de l’enfant, les familles et les enfants à apaiser leurs relations, développer des liens d’attachement sains et résoudre les traumas, soit directement (par des consultations) doit indirectement (par la formation et la supervision).

Je travaille à implémenter de nouvelles pratiques d’évaluation de la souffrance précoce et d’intervention sur le lien parent – enfant notamment en protection de l’enfance.

Mes supervisions sont basées sur un modèle réflexif, informées des neurosciences, de l’attachement et de la neurophysiologie interpersonnel. Elles sont basées sur la prise en compte des ressources avec pour outils principal l’utilisation de la vidéo comme support d’analyse et de réflexion.

Actuellement, je m’attache aussi à développer des communautés apprenantes en utilisant les nouvelles technologies, pour soutenir les professionnels de terrain qui travaillent dans les environnements difficiles, traumatiques, désorganisant et qui n’ont pas suffisamment accès à la supervision peuvent être eux-mêmes en souffrance dans leur travail. Il s’agit de permettre la création de réseaux de soutien entre pairs pour continuer à avancer dans cette clinique de la petite enfance et de la parentalité traumatisée qui parfois gèle la pensée.

Je développe aussi en lien avec le centre de formation Humagogie.fr un catalogue de formations concrètes autour de l’évaluation et de l’intervention avec pour objectif d’outiller le plus possible les professionnels.

Enfin, depuis peu, je m’attache à écrire pour diffuser les fruits de ma réflexion clinique  à travers des écrits mais aussi des conférences.